Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 09:43

Voici le programme d'un colloque qui promet d'être très intéressant. Les organisateurs nous proposent non seulement d'élargir les bornes chronologiques trop souvent réduites à l'histoire contemporaine dans ce domaine, mais aussi de sortir des frontières strictement françaises. Une telle démarche devrait conduire à des réflexions fertiles.

Les lieux de mémoire victimaire en Europe (XVIe-XXIe siècles)

Colloque organisé par l'UMR Centre Georges Chevrier 5605
du 18 au 20 novembre 2009 à l'Université de Bourgogne.


9 h 30 : Accueil des participants

10 h 00 : Introduction de bienvenue - Pierre Bodineau


Mercredi 18 novembre : Les persécutions et mémoires en Europe occidentale

Matinée : troubles de religion et massacre

- David El Kenz – Université de Bourgogne

Le massacre de la Saint-Barthélemy est-il un lieu de mémoire victimaire ?

- Karine Bigand - Université de Paris XIII

La mémoire des massacres dans les Iles britanniques au XVIIe siècle

- Ludolf Pelizeus – Université de Mayence

La mémoire des chasses aux sorcières en Allemagne

 

Après-midi : guerres civiles et massacre

- Jean-Clément Martin - Université de Paris I

La mémoire des massacres de la Révolution Française

- Maurice Carrez – Université de Strasbourg

Les lieux de mémoire des victimes de la répression blanche en Finlande en 1918-1919

- Stéphane Michonneau - Casa de Velasquez

Belchite ou les avatars de la figure victimaire (1937 - 2009)

 

Jeudi 19 novembre : : L’espace soviétique et post-soviétique

Matinée : la mémorialisation des massacres en Union soviétique

- Iouri Shapoval - Académie des Sciences d’Ukraine

Baby Yar : la mémoire du judéocide en Ukraine

- Alexandra Goujon – université de Bourgogne

Khatyn en Biélorussie

- Taline Ter Minassian - Université Jean Monnet de Saint-Étienne

Le monument commémoratif de Dzidzernagapert à Erevan : l’invention d’un haut-lieu de 1967 à nos jours

 

Après-midi : la mémoire des massacres dans les anciennes républiques soviétiques

- Piotr Kosicki - Princeton University

Le musée varsovien de Katyń : « où est donc le lieu de mémoire polonais de Katyń ? »

- Sophie Lambroschini – Journaliste indépendante et chargée de cours à l’Université de Paris X Nanterre

La ritualisation par le pouvoir politique de la famine de 1932-33 : le « Holodomor »

- François-Xavier Nérard – Université de Bourgogne

Les cimetières mémoriels de Leningrad

- Kathy Rousselet - CERI

L’église orthodoxe russe et les « nouveaux martyrs de la foi »

 

Vendredi 20 novembre

Matinée : Les massacres de civils dans les guerres inter-étatiques

- Claire Gantet - Université de Paris I

Silence, traces et rites : la mémoire des victimes de la guerre de Trente ans

- Florent Brayard - Centre Marc Bloch

L’anti-charnier. Politique mémorielle du nazisme

- Jean Vigreux – Université de Franche-Comté

Dun-les-Places, village martyr du Nivernais-Morvan (1944-2009). Histoire et investissements symboliques

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Actualités et annonces
commenter cet article

commentaires

Stefan G. 11/04/2010 00:12



Suite à la catastrophe aérienne qui frappe durement l'Etat polonais, je voudrais signaler suite à cet article, la mort des historiens Andrzej Prewoznik, secrétaire-général du Conseil pour la
Défense de la mémoire des Luttes et Souffrances ainsi que Janusz Kurtyka, président de l'Institut de la Mémoire Nationale. Il est assez troublant de voir que Katyn frappe une deuxième fois
l'élite de la nation polonaise. Si l'histoire peut bégayer, elle possède aussi parfois une bien sinistre ironie... 



Mickaël BERTRAND 11/04/2010 23:48



Merci Stefan (...) pour cette information...


Cette histoire est en effet doublement tragique. Je suis actuellement en déplacement aux archives pour travailler sur les archives de l'occupation de la Ruhr dans les années 1920... mais je
promets de préparer un petit article à mon retour !


A bientôt



jp 15/09/2009 13:41

« De Montsegur à Oradour,
la flamme monte encore.
Et la fumée fait le tour,
D'Hiroschima mai aussi d'Oradour,
elle fait le tour de la terre.

Que je sois ici ou ailleur,
ce sont les même cendres, l'odeur en est la même. »

Marcele Delpastre

Cette année voit le 800ème "anniversaire" des buchers de Montsegur où les français catholistes du nord se jettèrent sur le pays d'òc.
Ce commentaire est d'amertume, il n'est pas un appel à la revanche ou une demande de réparation de plus.

Nous pouvons en parler par courriels.

Mickaël BERTRAND 15/09/2009 18:50


Merci pour cette traduction qui sera probablement plus lisible à la plupart des lecteurs.

Ce texte est lourd de sens sur la question mémorielle.
J'y vois notamment une invitation à prendre de la hauteur face à notre "hystérie mémorielle" contemporaine. Seule la mémoire des évènements contemporains est actuellement institutionnalisée mais il
est permis de se demander quelles seront les conséquences de telles pratiques sur le long terme. Ces inscriptions récurrentes dans la loi parleront-elles davantage à la postérité que l'évocation
d'un poème, les contours d'une sculpture ou les couleurs d'une peinture... ? Notre mémorialisation contemporaine omniprésente n'est-elle pas vaine ?

Si vous souhaitez en discuter "en privé" et notamment des bûchers de Montsegur que je ne connais guère, vous pouvez utilisez la fonction "contact" en bas de page qui m'enverra un courriel sur mon
adresse personnelle. Cette pratique permet d'éviter de divulguer mon adresse sur des sites automatiques.

Cordialement,


JP 14/09/2009 21:56

"De Montsegur mai d'Orador,
la flamba ne'n monta d'enguera.
E la fumada fai lo torn,
d'Irosimà mai d'Orador,
fai lo torn de la terra.

Que siaja aquí, que siaja alhors,
quo es las mesmas cendres e l'odor ne's la mesma."

Marcela Delpastre

Mickaël BERTRAND 14/09/2009 22:18


Serait-il possible de joindre une traduction de cet extrait ?
Cordialement,