Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 14:05

Mémorice Président

 

Depuis que j'ai commencé à contribuer à ce blog afin de commenter les actualités historico-mémorielles en lien avec l'élection présidentielle française de 2012, je ne cesse de répéter à qui veut bien l'entendre que cette pratique n'est pas réservée à une petite bande d'historiens qui se regarderaient le nombril en comparant les tailles de leurs frises chronologiques.

 

Hier encore, j'essayais d'apporter quelques modestes éléments d'analyse permettant de comprendre en quoi  le discours de Nicolas Sarkozy en mémoire de Jeanne d'Arc n'est pas qu'une tentative de récupération des bulletins catholiques et Front National. Dans la courte biographie que le président de la République dresse de la Pucelle, il est aussi possible de comprendre sa vision du présent et quelques éléments qui constitueront l'ossature de son programme politique.

 

Un peu plus tôt dans la campagne, j'avais relayé et commenté  l'excellent article de Nicolas LEBOURG sur l'héritage historico-mémoriel du Front national renouvelé par Marine Le Pen. Il ne suffit pas en effet d'écouter les discours des chefs de rang ; il faut également comprendre comment la cuisine interne d'un parti accommode sa sauce en fonction d'un passé souvent mouvementé, dissimule l'aigreur d'un évènement peu flatteur par un peu de sel et lie parfois les antagonismes de plus mauvais goût par une épice qui masque toutes les autres saveurs.

N'étant moi-même pas un spécialiste de l'histoire des partis politiques, je traque avec acharnement les travaux de collègues historiens et/ou journalistes pour vous les faire partager sur ce lieu d'échanges et de discussion.

 

Aujourd'hui, c'est au tour du Front de Gauche d'être allongé sur la table de travail (après examen, Jean-Luc MELANCHON confirme qu'il a préféré passer un après-midi chez Drucker et son célèbre canapé rouge... on se demande bien pourquoi !?)

Sylvain BOULOUQUE, "historien et décrypter de la gauche radicale" pour le Nouvel Observateur nous propose des éléments de réflexion très intéressants sur l'héritage historico-mémoriel de ce parti récent (mis en place à partir de 2008).

L'émergence d'une nouvelle coalition électorale nécessite en effet, plus que tout autre parti traditionnel, de réfléchir sur son positionnement idéologique dans les cases de l'échiquier politique français : 

 

1. Un front révolutionnaire

Positionné à l'extrême gauche (puisqu'il rassemble le Parti de Gauche, la Gauche Unitaire, la Fédération pour une alternative sociale et écologique et le Parti Communiste français), le Front de Gauche entretient un lourd héritage révolutionnaire. Sylvain Boulouque nous rappelle d'ailleurs que les tracts et affiches mettent largement en scène cet héritage en rappelant subtilement la prise de la Bastille par le peuple français :

Front-de-gauche-bastille.jpg

 

2. Un nouveau front populaire

Autre héritage évident : celui du Front Populaire de 1936. Le Front de Gauche constitue en effet un cartel visant à rassembler des formations plus ou moins modestes afin de dépasser les particularités et lutter efficacement contre ce qui est considéré comme une menace commune : la politique ultra-libérale.

 

3. Un front pionnier

Le troisième front qui n'est pas envisagé explicitement par Sylvain Boulouque peut-être caractérisé de front pionnier, c'est-à-dire d'une machine qui avance un peu dans tous les sens et qui, pour ratisser large, multiplie les références et héritages historiques.

Ainsi, Jean-Luc Mélanchon revendique régulièrement dans ses discours l'héritage de Jaurès qu'il bataille (probablement à raison d'ailleurs, tant le personnage est riche et complexe) au Parti Socialiste. Néanmoins, Jean-Luc Mélanchon n'oublie pas non plus de mobiliser l'héritage communiste par l'intermédiaire de citations de Jean Ferrat mais aussi, dans le logo du Front de Gauche, d'une étoile à cinq branche qui n'est pas sans rappeler le drapeau soviétique :

   drapeau-sovietique.jpgDrapeau-Front-de-Gauche.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Néanmoins, il n'est pas anodin de constater que sur  le site de campagne du Front de Gauche aux Présidentielles de 2012, l'étoile a mystérieusement disparu. S'agit-il d'un simple oubli, d'une simplification d'un logo imposé par des conseillers en communication ou bien d'une modification substantielle des orientations idéologiques du cartel ? Les propositions à venir du candidat Mélanchon nous permettront probablement d'éclaircir ce mystère dans les semaines à venir... à moins qu'il ne continue à surfer sur le mélange (et surtout l'addition) des héritages historiques et mémoriels.

 

D'autres portraits historico-mémoriels de candidats à suivre prochainement... car même si vous allez voter pour Mémorice de France, il n'est pas inutile de connaître ses concurrents.

 

Pour écrire ensemble l'histoire, sans perdre la mémoire

Mémorice de France

 

Rejoignez Mémorice de France sur Twitter (ici), Facebook (ici) ou en vous abonnant à la newsletter de ce blog (sur la gauche de votre écran).

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Mémoires et politique
commenter cet article

commentaires