Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 17:24

 

Logo-regard-sur-l-est.gif

 

Le dernier dossier de la revue en ligne Regard sur l'Est porte sur "Le renouveau du monde juif en Europe centrale et orientale". La problématique de cette réflexion collective part du présupposé suivant : "Présents pendant plusieurs centaines d’années en Europe centrale et orientale, les Juifs ont fait l’objet de persécutions (pogroms, Shoah…), avant d’être comme «évincés» de l’espace public durant la période communiste. Toutefois, depuis la fin des années 1980, on assiste dans certains pays à une recherche, une reconnaissance, voire une renaissance de l’héritage juif".

Il s'agit donc d'une réflexion globale sur la mémoire de la culture juive dans un espace où cette communauté a particulièrement souffert. Parmi les articles proposés, certains adoptent une perspective résolument mémorielle qui méritent d'être signalée sur ce blog.

 

La question de la Shoah est évidemment omniprésente dans ce dossier.

L'article de Stephan STACH par exemple nous montre que l'Allemagne n'a pas toujours adopté une position commune autour de la mémoire de la Shoah. Ainsi, pendant longtemps, RFA et RDA ont développé des mémoires parallèles autour d'un évènement de passé commun. Les articles suivants sur la Roumanie, l'Albanie, la République Tchèque ou encore le Bélarus confirment bien à quel point l'unité géographique régionale n'est pas le gage d'une unité mémorielle. Les évolutions politiques ultérieures ont donc des conséquences qui sont visiblement plus fortes qu'une éventuelle unité culturelle, voire un passé commun.

 

Ces différentes études de cas permettent ainsi de rendre compte d'une formidable diversité, mais aussi de la fragilité du passé qui, au gré des vents politiques, peut souffrir d'interprétation parallèles, voire contradictoires. C'est pourquoi, parmi tous les critères qui permettent aujourd'hui de mesurer le degré de démocratisation, nous ne devrions pas non plus oublier celui d'écrire, de lire et d'apprendre l'histoire. A notre connaissance, il n'existe en effet pas de dictature qui n'ait essayé d'exercer un contrôle autoritaire sur l'interprétation du passé. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Mémoires et identités nationales
commenter cet article

commentaires