Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 14:08

L-Histoire-janvier-2012.jpeg

 

Comme tous les mois, le dernier numéro de l'Histoire nous permet de compléter notre activité de recension des principales thématiques mémorielles qui traversent la recherche et l'édition.

 

Une mémoire familiale bien lourde

Les télégrammes nous apprennent tout d'abord la disparition de Svetlana Alliluyeva, née Djougachvili, le 22 novembre 2011. Cette jeune femme d'origine russe n'est autre que la fille de Staline, réfugiée aux Etats-Unis 1967.

 

 

Dans la vidéo ci-dessus, elle explique les souvenirs affectueux de son père avec lequel elle a entretenu, dans un premier temps, de meilleurs rapports que ses frères. Elle évoque également les raisons qui l'ont poussé à demander l'exil aux Etats-Unis, adoptant une position idéologique plus volontier anti-stalinienne après la disparition de son père.

Cet évènement est finalement passé relativement inaperçu alors qu'il aurait pu susciter un point de cristallisation au sein de la guerre froide. L'accueil de la descendance de Staline sur le sol américain aurait pu être davantage instrumentalisé dans chaque bloc.

 

Staline ayant eu lui-même plusieurs femmes, sa descendance est multiple, voire complexe. Confirmant les hypothèses de l'écrivain dissident Alexandre Soljenitsyne, la chaîne russe NTV a découvert en 2001 l'existence d'un petit-fils inconnu, Iouri Davydov, issu d'une liaison illégitme du dictateur entre 1914 et 1918 durant son exil en Sibérie du Nord.

Iouri-davydov.jpg

Iouri Davydov

 

Ce dernier préfère visiblement la discrétion sibérienne contrairement à un autre petit-fils, Evgueni Djougachvili, qui s'est lancé en politique (avec peu de succès) à partir de 1999 au sein de la coalition appelée le «Bloc stalinien», en coopération avec deux organisations extrémistes : la Russie du travail et l'Union des officiers.

Ex-colonel de l'armée soviétique, il souhaite reconstruire l'URSS, renationaliser les entreprises et surtout protéger la mémoire de son grand-père. A défaut d'avoir convaincu d'éventuels électeurs, il s'est d'ailleurs plus récemment illustré en attaquant le journal russe Novaïa Gazeta pour atteinte à l'honneur et à la dignité de son aïeul. Il n’a visiblement pas apprécié un article consacré au massacre de Katyn dans lequel le dictateur est présenté comme ayant les mains tâchées de sang.  Il exige la publication d’un démenti et dix millions de roubles (227 000 euros) de dommages et intérêts.

Depuis, la justice a débouté sa demande mais a relancé le débat en Russie sur les responsabilités dans ce massacre. Si la part des autorités soviétiques a été reconnue tardivement par Mikhaïl Gorbatchev, il n'en demeure pas moins que les documents n'ont pas été déclassifiés et que les historiens n'ont pas encore pu exercer un véritable travail d'histoire sur Katyn. Or, la question semble encore douloureuse au sein de la société russe.

Fils-de-Staline.jpg

Evgueni Djougachvili

 

On parle beaucoup des dictateurs déchus ces dernières semaines (voire de leurs femmes supposées puissantes et manipulatrices). Il serait intéressant de se pencher davantage sur cette descendance dont la première génération semble particulièrement silencieuse alors que la seconde relève progressivement la tête... comme pour les victimes de leurs aïeuls finalement. Le clash des mémoires ne fait peut-être que commencer !

 

L'histoire approximative des candidats à la présidentielle

Notre collaborateur  Mémorice de France s'en arrache encore les cheveux, mais dans la préparation studieuse de sa candidature, il a laissé échapper une belle  "perle" d'un de ces concurrents. Cette fois-ci, il s'agit de François Hollande qui a écrit dans Le Point du 10 novembre 2011 un petit texte où il relate l'ancdote de  la dépêche d'Ems dans lequel il confond Bernadotte et Vincent Benedetti.

L'erreur est humaine et pointue. Rares sont ceux à l'avoir remarquée... ce qui n'a pas été le cas de celle d'Hervé Morin, autre candidat à la présidentielle qui n'a pas hésité à affirmer qu'il avait assisté au débarquement de Normandie :

 

 

Pour rappel, l'intéressé est né en 1961 alors que le débarquement a eu lieu le 6 juin 1944.

Cette déclaration a suscité de nombreuses boutades (parfois hilarantes) sur Internet. Dommage que l'intéressé n'ait pas eu suffisament d'humour pour revenir sur ses propos !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Recensions
commenter cet article

commentaires