Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 13:21

 

Lundi 5 décembre 2011, la police allemande a effectué des perquisitions chez six octogénaires soupçonnés d'avoir participé  au massacre du village français d'Oradour-sur-Glane, dont des habitants ont été tués par les nazis le 10 juin 1944.

Selon un communiqué de l'AFP, les suspects ont tous entre 85 et 86 ans et appartenaient à la 3e compagnie du 1er bataillon du régiment Der Führer de la division blindée SS Das Reich, qui a orchestré ce carnage faisant au moins six cent quarante-deux victimes, dont deux cent quarante-sept enfants.

 

Oradour.jpg

Oradour sur Glane en 1945 (source : Service Historique de la Défense)

 

Pour l'heure, aucun document ne permet d'affirmer que les six hommes aient une responsabilité directe dans ces massacres. Agés d'environ 19 ans au moment des faits, il est guère probable que l'un d'entre eux ait exercé des fonctions de commandement. D'ailleurs, les intéressés se défendent pour le moment d'avoir pris part aux exactions. 

 

Outre cet évènement ponctuel, il est intéressant de constater qu'il existe toujours en Allemagne un office fédéral chargé de l'élucidation des crimes nazis

Sur le plan moral, il est tout à fait légitime qu'un tel organisme existe. L'ampleur des exactions et des victimes justifie des dispositifs exceptionnels visant non seulement à rendre la justice, mais aussi à jouer un rôle pédagogique pour une Allemagne qui a longtemps cherché à comprendre et à tirer un bilan de cette période sombre pour son histoire et celle du monde. 

Cependant, ne pourrait-on pas imaginer aujourd'hui, près de soixante-dix ans après les évènements, que cette page puisse être tournée sereinement ? L'Etat et le peuple allemand n'ont-ils pas fournis suffisamment de gages de leur repentance ? A quoi peut-il bien servir d'aller traquer ces vieillards qui ont probablement été hantés toute leur vie par des souvenirs terribles ? A vouloir réveiller sans cesse une mémoire douloureuse, ne fait-on finalement pas plus de mal que de bien ? Est-ce d'ailleurs vraiment le souhait des victimes ?

 

Ces questions sont difficiles et je ne prétends pas apporter une réponse définitive.

D'un côté, il y a la justice et l'histoire qui doivent s'exercer et dont les jugements et conclusions respectives constituent en soi une forme de reconnaissance et de réparation symbolique.

De l'autre, il y a la mémoire, la politique, le temps qui passe. Aux enjeux d'hier, pétris d'un souvenir douloureux, se substituent de nouvelles problématiques, des reconstructions et un avenir à consolider. 

Entre les deux, il devrait être possible de pouvoir respecter les victimes sans trop accabler des bourreaux qui, en l'état actuel de nos connaissances, n'ont guère le profil de tortionnaires, mais plutôt celui de jeunes hommes piégés par la folie d'un siècle sanguinaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Mémoires - lois et justice
commenter cet article

commentaires

plomberie paris 12 30/01/2015 00:28

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Chevalier 03/08/2012 17:02


Jusqu'à aujourd'hui,je n'était pas au courant de cette histoire.


Cela me rend triste de savoir que ces pauvres gens ont étés tués alors qu'ils n'avaient rien fait.


J'ai aussi vu cette femme qui s'est  de l'église.Ils disent que une autre femme a essayer de se sauver avec son bébé mais tous deux ont étés tués.


Il y a aussi ce rescapé qui a reçus une lettre d'insulte.Celui qui lui a envoyé ne doit pas être très intelligent et il ne doit pas ce rendre compte de ce que ces pauvres gens ont vécus.Pour
se sauver,ce rescapé doit avoir eu beaucoup de courage.


Franchement,si il est encore présent sur terre,je lui dit un Grand BRAVO!!!