Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 07:57

 

Toute polémique sur un thème historique apporte souvent sa dérive "godwinique". Ce fut donc le cas autour de l'hommage rendu à Jules Ferry dans le discours de François Hollande au jardin des Tuileries le jour de son investiture.

 

Luc Ferry, ancien ministre de l'Education Nationale, s'est illustré en pourfendeur de symboles corrompus au début de la semaine. Il a rappelé à qui voulait bien l'entendre sur son compte Twitter que l'homme des lois scolaires de 1881 et 1882 était aussi un "colonialiste" doublé d'un "raciste".

Certains followers n'ont pas manqué de l'interpeller sur le sujet pour lui rappeler que sa critique était peut-être un peu facile et anachronique. D'autres, encore plus taquins, sont allés consulter ses discours d'ancien ministre de l'Education Nationale pour rappeler que la référence à Jules Ferry ne semblait pas si nauséabonde au philosophe durant son mandat puisqu'il a lui-même rendu hommage au père de l'école laïque, gratuite et obligatoire à l'Assemblée nationale en 2004. A l'époque, il ne semblait pas choquant pour le ministre de distinguer les positions de Jules Ferry sur la laïcité (qu'il entendait reprendre à son compte) et les positions par ailleurs colonialistes. Aujourd'hui, une telle distinction ne serait plus possible... mais les Tweet ne disent pas pourquoi !!

 

Par contre, comme souvent pour esquiver une impasse dans l'échange polémique, l'un des interlocuteurs décide de dériver vers une comparaison avec le nazisme : c'est exactement le principe du Point Godwin dont nous suivons les manifestations depuis quelques semaines sur ce blog ( voir la catégorie dédiée). Ainsi, Luc Ferry a-t-il fini par répondre à ses contradicteurs :

"On a le droit d'inventaire. Hitler a construit des autoroutes, ça ne justifie pas son bilan"

 

Bref, il faudrait taire les actions positives des personnages les plus controversés de l'Histoire car cela risquerait d'adoucir leur bilan, mais il faudrait par ailleurs dénoncer fermement les positions contestables d'autres quitte à occulter la majorité de leur travail irréprochable : curieuse conception de l'Histoire et de la mémoire pour un philosophe !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Mémoires et point Godwin
commenter cet article

commentaires