Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Quoi ?

  • : Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • Histoire, Mémoire et Société (ISSN : 2261-4494)
  • : Ce blog se propose tout d'abord de recenser et d'analyser les réminiscences régulières de la mémoire dans notre actualité. Il vise aussi à rassembler différentes interventions d'historiens, mais aussi d'autres spécialistes, sur le rôle et les conséquences de la mémoire dans nos sociétés. Enfin, des réflexions plus fouillées sont proposées ponctuellement sur les manifestations de la mémoire dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. ISSN : 2261-4494
  • Contact

C'est Qui ?

  • Mickaël BERTRAND
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.
  • Citoyen, historien et enseignant, j'ai souhaité partager sur ce blog mes réflexions quotidiennes sur la place de l'histoire et de la mémoire dans l'actualité nationale et internationale.

Partenaires

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Cherche La Pépite

12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 07:44

 

Le titre du colloque ne pouvait nous laisser indifférent, sa description non plus :

"On a beaucoup parlé et écrit sur les mémoires de groupe et communautaires en limitant leur rapport et leur histoire à des conflits, des « guerres », des concurrences, des stratégies d’occultation ou de mise sous silence à tel point que ces termes sont devenus des lieux communs d’une sorte de doxa plus générale sur la mémoire collective et culturelle dont s’alimentent les discours universitaires et médiatiques, sans venir les interroger – à quelques exceptions près.

Le colloque propose de procéder à une lecture critique de ces termes en venant questionner l’émergence, la constitution (l’institution) et la mise en rapport de différentes mémoires exemplaires des grandes violences du XXe siècle. Les interventions donneront ainsi une approche comparée, d’une part, de l’émergence et de la constitution de certaines mémoires de groupe (comment s’affirment-elle et se font-elle reconnaître dans l’espace public et dans la culture ?), d’autre part, des rapports que ces mémoires peuvent entretenir avec d’autres mémoires dont elles partagent, sinon le même événement, du moins un temps, des caractéristiques ou des préoccupations communes".

 

Le programme témoigne d'un attachement aux principaux évènements du XXe siècle qui cristallisent encore aujourd'hui les manifestations mémorielles : Grande Guerre, Seconde Guerre mondiale et Guerre d'Algérie.

Les organisateurs ont cependant opéré un classement thématique et non pas chronologique des différentes interventions, identifiant des "mémoires traversant l'histoire", d'autres "en chantier" et enfin, certaines qualifiées de "périphériques" (qui aurait pu aussi s'appeler "autres" au regard du contenu très disparate). 

 

Parmi les interventions, mon attention a été particulièrement attirée par la proposition de Pierre Albertini sur les "paradoxes de la mémoire gay : l'exemple français". Ayant moi-même réalisé une communication sur ce thème en 2009 lors d'un colloque sur les mémoires victimaire dont les travaux ont été publiés chez Champ Vallon en 2011, je serais curieux d'entendre comment cette thématique a été renouvelée par un collègue.

 

Actualisation du 1er mai 2013

Merci aux lecteurs attentifs de ce blog qui m'ont signalé la publication des communications de ce colloque sur Internet. Vous pouvez donc désormais écouter les différentes interventions librement.

 

Le programme :

Vendredi 18 janvier 2013 - 14h00-19h00

MEMOIRES TRAVERSANT L’HISTOIRE

Christian BIET (Paris-Ouest Nanterre / HAR/ IUF) : Les leçons de l’Édit de Nantes
Nicolas
BEAUPRE (UBP Clermont-Ferrand 2 / CHEC / IUF) : La Grande Guerre : du témoin à l’historien, de la mémoire à l’histoire ?
Catherine
BRUN (Paris 3-Sorbonne nouvelle) : Histoire, ignorances, mémoire(s) : quel(s) savoir(s) pour quelle(s) mémoire(s) de la guerre d’Algérie ?

Nicole LAPIERRE (CNRS) : Mémoires juives et mémoires noires, une « cause commune » ?
François
AZOUVI (EHESS / CNRS) : Le mythe du grand silence

 

Samedi 19 janvier 2013 - 10h00-13h00

MEMOIRES EN CHANTIER 

Sophie ERNST (professeur agrégée de philosophie, TZR, Académie de Créteil) : De « l’indicible” au ”paradigme », la mémoire de la Shoah comme « grand récit »
Pierre
ALBERTINI (historien, prépa. Condorcet) : Les paradoxes de la mémoire gay : l’exemple français
Danielle
ROZENBERG (CNRS/ Université de Paris Ouest Nanterre) : La mémoire du franquisme dans la construction de l’Espagne démocratique : les voies incertaines d’une réconciliation nationale
Régine
ROBIN (professeur émérite de l’Université du Québec à Montréal) : Identité et mémoire au Québec

 

14h00-18h00

MEMOIRES PERIPHERIQUES

 Jean-Charles SZUREK (CNRS/Université de Paris Ouest Nanterre/ENS Cachan) : La Pologne, pays témoin de la Shoah
Nadia
TAHIR (Université de Caen-Basse Normandie – ERLIS) : Mémoires en conflits : associations de proches de détenus-disparus et associations de survivants en Argentine
Meir
WAINTRATER (ancien directeur de la revue L’Arche) : De Jérusalem à Kigali, ou la toute-puissance des victimes

Partager cet article

Repost 0
Published by Mickaël Bertrand Mickaël BERTRAND - dans Actualités et annonces
commenter cet article

commentaires

lili 01/05/2013 11:29


les interventions filmées sont en ligne sur le site http://www.auschwitz.be/index.php?option=com_content&view=article&id=809&Itemid=592

Mickaël BERTRAND 01/05/2013 14:03



Merci beaucoup pour cette indication.